Les migraines et les céphalées peuvent vous épuiser, surtout si elles surviennent régulièrement. Souvent accompagnées de nausées, de troubles de la vue et de larmoiements, les migraines touchent environ 12 % des français. Elles ont tendance à durer entre 4 et 72 heures et rendent les activités quotidiennes insupportables. Si les antalgiques sont souvent utilisés pour réduire la douleur des migraines et des céphalées, ils s’accompagnent souvent d’effets secondaires et peuvent avoir des interactions médicamenteuses. C’est là que le CBD, ou cannabidiol, peut aider. L’une des principales substances présentes dans la plante cannabis sativa, plus connue sous le nom de marijuana, le CBD est récemment devenu le remède de prédilection pour un large éventail d’affections.

Alors, quel est le problème avec le CBD ?

Même si le CBD est dérivé de la plante de marijuana, il ne vous fera pas planer. En effet, la marijuana contient un autre composé qui est responsable de ses propriétés psychoactives, à savoir le THC, ou tétrahydrocannabinol. C’est aussi pourquoi, en vertu de la loi française, le CBD est légal tant qu’il contient moins de 0,2 % de THC.

Les bienfaits du CBD sur les migraines et les céphalées en grappe

Bien que les études sur les utilisations thérapeutiques du CBD pour les migraines et les céphalées en grappe soient encore limitées, il a été démontré que le CBD a un effet positif sur la douleur et l’inflammation. Selon une étude américaine menée en 2017 sur 48 personnes souffrant de migraines chroniques a révélé que 200 milligrammes d’un composé contenant 9 % de CBD et des traces minimes de THC réduisaient leur douleur de 55 %. De nombreux utilisateurs de CBD ont également déclaré que le composé avait réduit la gravité et la durée de leurs crises de migraine.

Comment utiliser le CBD ?

Le CBD peut être consommé de différentes manières. Il peut être ingéré, appliqué par voie topique et même vaporisé. La façon la plus simple de consommer du CBD pour les migraines et les céphalées en grappe est probablement de le prendre sous forme de capsule ou de placer quelques gouttes sous la langue. Comme il n’existe actuellement aucune directive sur la quantité de CBD à prendre pour les crises de migraine ou les maux de tête en grappe, il est préférable de parler à votre médecin pour déterminer votre dosage. En général, il est recommandé de commencer par une petite dose et de l’augmenter si nécessaire. Cela permettra à votre corps de s’adapter à la substance et vous aidera à déterminer le bon dosage pour votre situation spécifique.

Comments are closed.