Le cannabidiol ou CBD, une molécule cannabinoïde présente dans la plante de chanvre, est réputé pour ses innombrables vertus pour le corps. Il soulage en effet les douleurs et plusieurs symptômes que certaines personnes peuvent ressentir. C’est pourquoi plusieurs personnes font recours à cette substance pour traiter plusieurs pathologies et soulager les douleurs. Il ne s’agit donc pas d’une substance néfaste pour l’organisme et la santé, mais bien au contraire. Toutefois, il faut demander l’avis d’un spécialiste et se renseigner sur les contre-indications avant de commencer le traitement.

Le CBD et ses contre-indications

Avant de commencer la consommation de CBD, quelle que soit la raison, il est judicieux de connaître le produit. En effet, c’est très important afin d’éviter les mauvaises surprises, mais aussi pour connaître la substance avec laquelle on fait la cure. Pour des personnes qui ont des problèmes artériels ou qui ont des antécédents familiaux par exemple, quelques effets secondaires peuvent être constatés. Il est crucial alors de demander l’avis d’un médecin avant d’entamer l’usage du CBD si vous faites partie de ces personnes. Par ailleurs, ce produit issu de la plante de cannabis n’est pas conseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Ces dernières ne doivent pas en prendre pendant cette période. La substance risque de se retrouver dans le corps du nouveau-né. En outre, il faut faire très attention surtout à la dose à prendre si vous avez des problèmes cardiaques. La surconsommation de cette substance peut être très dangereuse pour le système cardiovasculaire pour les sujets sensibles. C’est également valable pour les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson.

Les interactions médicamenteuses

Selon les recherches scientifiques, les produits à base de CBD, en particulier les huiles, pourraient créer des interactions médicamenteuses. L’action de plusieurs médicaments peut être ainsi perturbée par la prise de cannabidiol. Parmi ces produits médicamenteux, on cite les antidépresseurs, les contraceptifs oraux, les antalgiques, les sédatifs, les anticoagulants et les médicaments contre les thyroïdes. Les chercheurs ont expliqué que l’association de ces médicaments avec un produit à base de CBD réduit l’efficacité du médicament, mais entraîne également de la confusion et de la somnolence. Cela pourrait même augmenter le risque cardiovasculaire. Ainsi, il est crucial de mentionner votre prise de CBD à votre médecin afin d’éviter les conséquences graves pour votre santé. Surtout, il faut respecter les doses prescrites durant le traitement avec le cannabidiol.

Comment bien utiliser le CBD ?

On peut trouver plusieurs produits à base de cannabidiol sur le marché.  Pour chacun de ces produits, il est impératif de respecter les doses prescrites sur l’emballage ou par le médecin. On peut utiliser le CBD sous forme d’huile qui est particulièrement appréciée pour la pratique du sport et la cosmétique. Il existe également les fleurs séchées qui servent de compléments alimentaires. On le consomme sous forme de comprimé ou de gélule. Puis, il y a les cristaux de CBD qui intègrent également la composition des compléments alimentaires. Enfin, il y a la forme e-liquide qu’on consomme avec les cigarettes électroniques. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de jeter un œil sur l’emballage pour voir le dosage et la posologie.

Leave A Reply