Tout le cannabidiol (CBD) que vous trouvez dans vos boissons et huiles préférées doit d’abord passer par un processus d’extraction. Le CBD, pour ceux qui ne le savent pas, est un cannabinoïde présent dans le cannabis. L’extraction du CBD consiste à isoler le composé chimique de la matière végétale environnante et à le distiller à des concentrations élevées. Des recherches ont montré que les cannabinoïdes peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale, et l’extraction permet de consommer davantage de ces cannabinoïdes avec moins d’efforts.

Comment extraire le CBD du cannabis

Extraire les cannabinoïdes du cannabis ou du chanvre peut être aussi simple que de faire du beurre à la maison. Mais pour une fabrication à grande échelle et des résultats plus puissants, il existe deux méthodes principales pour une extraction efficace du CBD. Chaque méthode présente des avantages distincts pour la création d’un produit CBD de haute qualité et très puissant.

La méthode d’extraction par dioxyde de carbone (CO2)

Le dioxyde de carbone est un gaz polyvalent qui a de nombreuses utilisations commerciales, notamment l’extraction de composés de la matière végétale. La méthode du CO2 utilise le gaz dans son état normal ainsi que sous forme de liquide supercritique. Grâce à l’utilisation d’une chambre pressurisée, appelée extracteur en circuit fermé, le gaz CO2 est comprimé jusqu’à ce qu’il devienne liquide. Le liquide est forcé sur la matière de cannabis où il élimine les cannabinoïdes comme le CBD. La solution entière est ramenée à des températures et des pressions auxquelles le CO2 redevient gazeux et s’évapore, laissant derrière lui le CBD extrait de la plante de cannabis.

Avec l’extraction au CO2, on peut non seulement extraire efficacement les cannabinoïdes à grande échelle, mais aussi des composés spécifiques comme les terpènes.”

Les terpènes sont les composants naturels qui confèrent au cannabis ses arômes et ses saveurs caractéristiques, ainsi que ses avantages thérapeutiques potentiels. Les produits CBD à spectre complet reposent sur des méthodes d’extraction qui permettent de conserver ces composants intacts.

Méthode d’extraction par solvant

Le processus d’extraction par solvant est similaire à l’utilisation du CO2, mais il est nettement moins cher et plus rapide. Le butane est utilisé depuis longtemps pour l’extraction du cannabis, mais l’éthanol et le propane sont également populaires. Cette méthode utilise également un système en circuit fermé dans lequel le butane, le propane ou l’éthanol liquides libérent le CBD, les autres cannabinoïdes et les terpènes. Le solvant doit ensuite être soigneusement chauffé ou refroidi pour séparer le solvant des composants extraits sans les endommager. Le principal inconvénient de l’extraction par solvant est que certains solvants peuvent extraire des impuretés du matériel végétal du cannabis, ce qui pourrait donner un goût désagréable au produit final.

Ces deux méthodes d’extraction utilisent des produits chimiques hautement combustibles et peuvent être dangereuses. Seuls des professionnels formés dans des laboratoires correctement équipés devraient tenter de réaliser une extraction chimique, quelle qu’elle soit.

Que se passe-t-il après l’extraction de l’huile de CBD ?

Après l’extraction de l’huile de CBD du chanvre ou du cannabis, le processus de hivernage commence. Ce processus élimine les impuretés et les éléments indésirables qui ont réussi à traverser le processus d’extraction, comme les graisses, les lipides et les cires. En substance, l’hivernage transforme l’huile brute en huile purifiée. Le procédé tire son nom d’une étape qui consiste à mélanger l’huile extraite avec de l’éthanol et à congeler la solution. Les impuretés et les composés indésirables se solidifient et tombent de la solution, qui passe ensuite à travers un filtre, séparant ainsi la cire, les lipides et les graisses de l’huile. L’étape finale consiste à retirer l’éthanol de la solution.

Le CBD peut subir un raffinage supplémentaire après l’hivernage pour créer le produit CBD le plus pur possible. Cette phase de raffinage supplémentaire est connue sous le nom de distillation à court terme. Le processus est similaire à l’hivernage, mais il implique l’utilisation d’une pression réduite pour permettre des températures d’ébullition plus basses que la normale. La solution est chauffée juste assez pour que les impuretés s’éliminent par ébullition et empruntent un court chemin hors du système, laissant l’huile de CBD pure distiller dans la chambre de collecte.

En conclusion vous ne pouvez pas effectuer des extractions au CO2 à la maison. Le coût de l’équipement est très cher, et si vous ne savez pas comment l’utiliser, cela peut être extrêmement dangereux.

Quels sont les avantages de l’huile de CBD ?

Parmi les nombreux produits à base de CBD, l’huile présente de nombreux avantages. Vous pouvez l’utiliser aussi bien en cuisine, que pour tremper vos cigarettes ou encore en application cutanée. Si vous désirez tester d’autres produits à base de CBD, sachez que vous pouvez également vous tourner vers les fleurs, le e-liquide, ou encore de la crème. Pour débuter avec l’huile, nous vous recommandons cette huile de CBD 5%. C’est une huile entièrement fabriquée en France, et le chanvre bio utilisé pour la créer est issu de plantations en Savoie. Vous encouragez donc l’économie locale en l’achetant.

Si vous appliquez directement cette huile sur votre peau, vous pourrez profiter de bienfaits communs comme l’hydratation, mais cela vous permettra également de combattre l’acné ou de réduire d’éventuelles inflammations. Si vous choisissez de l’utiliser quand vous cuisinez des plats, cela vous permettre de lutter contre des douleurs articulaires ou musculaires, en profitant des vertus relaxantes du CBD. Certains en consomment également pour lutter contre l’anxiété, le stress ou encore améliorer leur sommeil. Pour profiter de ces vertus, vous pouvez également simplement déposer quelques gouttes d’huile de CBD sous votre langue.

Leave A Reply