Depuis le 26 Mars 2021, il est possible de se faire prescrire du CBD à usage médical. Mais attention, la prescription de cannabis thérapeutique est strictement encadrée par la loi. Nous allons tout vous expliquer.

Le CBD, c’est quoi ?

Le cannabis est une association de différentes substances issues du chanvre. Les principales sont le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol). Le cannabis non-médical présente un taux élevé de THC, ayant des effets psychotropes importants. C’est pourquoi celui-ci est classé parmi les produits stupéfiants. A l’inverse, le cannabis thérapeutique est composé principalement de CBD et comporte très peu de THC. Le CBD ne présente pas d’effets psychoactifs, en revanche, il présente un intérêt médical certain, notamment dans le traitement des douleurs ou de l’épilepsie. Il est déjà utilisé depuis plusieurs années dans de nombreux pays.

Qui peux se faire prescrire du CBD ?

Même si la prescription du CBD est expérimentée depuis le 26 Mars 2021, elle ne concerne qu’un nombre restreint de patients. En effet, il s’agit pour le moment d’une expérimentation portant sur 3000 personnes. Seules les personnes souffrant de maladies graves et non soulagées par les traitements classiques pourront se voir prescrire du CBD. Les pathologies éligibles à la prescription sont notamment les formes graves d’épilepsie, les douleurs neuropathiques importantes ainsi que les scléroses en plaques. Les malades traités en soins palliatifs peuvent aussi en faire la demande. Notons que les mineurs ont la possibilité de se faire prescrire du cannabis thérapeutique sous certaines conditions.
Bien évidemment, il n’est pas question de demander aux malades de fumer des joints. Le CBD est disponible sous différentes formes : des huiles à prendre par voie orale, des infusions ainsi que des inhalations à base de fleurs séchées. Des effets secondaires tels que la somnolence, une dépendance ou encore des problèmes cardiovasculaires peuvent être constatés. Ces effets sont dus à la présence de THC en faible quantité. C’est pourquoi les patients font l’objet d’un contrôle médical strict.

Vous pensez être éligible à la prescription de CBD ?

Seuls les médecins volontaires et ayant suivi une formation auprès de l’ANSM peuvent établir une ordonnance pour du CBD. Ce type de produit est obligatoirement prescrit sur une ordonnance sécurisée.
De même, les pharmaciens souhaitant délivrer du CBD doivent être formés. Parfois, le pharmacien habituel du patient peut être orienté vers une formation afin de pouvoir lui commander du CBD.
Soulignons que le CBD prescrit dans le cadre de cette expérimentation est entièrement pris en charge pendant 2 ans, celui-ci étant fourni gratuitement par des entreprises étrangères (la production et la culture de cannabis étant strictement interdites en France). La question du remboursement à l’issue de ces 2 ans n’a pas encore été étudiée.

Vous l’aurez compris, la prescription de CBD à usage médical est strictement encadrée par la loi et réservée à un public ciblé. En revanche, sachez qu’il est possible de consommer sans ordonnance du CBD synthétique.

Comments are closed.